Mardi 1 février 2011 2 01 /02 /Fév /2011 14:42

Etonnée de constater que même l'achat de miel doit être fait en prenant certaines précautions, je lis tout ce qui est inscrit sur les pots pour ne pas acheter n'importe quoi : je fais confiance aux apiculteurs en direct et n'achète plus le "Miel crémeux" de la marque "Lune de Miel" de la Famille Michaud depuis que j'ai lu sur leur étiquette : "Mélange de miels originaires et non originaires de la CE" !

J'ai découvert, par mes lectures, que certaines sociétés (vendeurs de miel), partent avec leurs semi-remorques en tournée de ramassage du miel.

La tournée passe par à peu près tous les pays de l’Est, d’apiculteurs en apiculteurs.

Ces sociétés achètent cash à vil prix la totalité de leur production, qui est versée dans des tonneaux de 150 litres en plastique alimentaire.

Le miel de plusieurs apiculteurs se retrouve versé dans un même tonneau qui, lorsqu’il est plein, est operculé.

La tournée est longue et le miel, non travaillé, durcit dans ces tonneaux.

Après plusieurs semaines, les camions reviennent au pays, les tonneaux sont mis sur un tapis roulant puis désoperculés et conduits sous des mèches chauffantes, qui s’enfoncent lentement dans les tonneaux pour ramollir le miel et le rendre coulant, ce miel finit par atteindre la température de 90° C.

Il est à nouveau coulant, un robinet est alors fixé au bas du tonneau, et celui-ci est acheminé vers l’empotage, la pose d’un couvercle, et enfin l’étiquetage, le miel durcit à nouveau, mais en pots, puis direction les commerces.

Il faut savoir que, pour obtenir l’intégralité des vertus du miel, on ne doit surtout pas faire monter la température au-delà de 40° C, moins, c’est mieux.

Au-delà de 70° C, le miel perd l’intégralité de ses vertus, et en est réduit à ne pas valoir plus qu’une denrée sucrée qui n’a plus d’autre possibilité que de faire grossir, c’est devenu une pâte sucrée tout simplement.

Alors comment reconnaître un miel de qualité ?

1 - Faire confiance à l’organisme de défense des consommateurs.

2 - Acquérir le miel directement chez l’apiculteur.

Attention : iIl faut savoir que certains miels venant de Chine contiennent des antibiotiques, certains même venant des pays de l’Est contiennent des produits de conservation, ce qui est parfaitement inutile si le miel est traité avec respect.

 

abeille 

 

Règlementation de la DGCCRF

Etiquetage du miel

La réglementation définit le miel, fixe les dénominations légales de vente des différentes variétés de miel et précise les modalités générales et particulières d'étiquetage et de présentation, ainsi que les caractéristiques de composition des produits.

Définition

Le miel est la substance sucrée naturelle produite par les abeilles de l'espèce Apis mellifera à partir du nectar de plantes ou des sécrétions provenant de parties vivantes des plantes ou des excrétions laissées sur celles-ci par des insectes suceurs, qu'elles butinent, transforment, en les combinant avec des matières spécifiques propres, déposent, déshydratent, entreposent et laissent mûrir dans les rayons de la ruche. A l'exception du miel filtré, aucun pollen ou constituant propre au miel ne doit être retiré, sauf si cela est inévitable lors de l'élimination de matières organiques et inorganiques étrangères.

Caractéristiques de composition

Elles sont fixées par l'annexe II du décret pour :

la teneur en sucres : fructose, glucose et saccharose

la teneur en eau 

la teneur en matières insolubles dans l'eau

la conductivité électrique

les acides libres

l'indice diastasique et la teneur en hydroxyméthylfurfural (HMF)

Étiquetage

Les règles d'étiquetage et de présentation sont celles applicables aux denrées alimentaires et celles concernant les denrées préemballées prévues par le code de la consommation.

Mentions obligatoires

La dénomination de vente

Exemple : miel de fleurs, miel de miellat, miel en rayons, miel filtré, miel destiné à l'industrie.

Elle peut être complétée (sauf pour le miel filtré ou destiné à l'industrie) par des indications ayant trait à l'origine florale ou végétale : miel d'acacia, miel de sapin ..., à l'origine régionale, territoriale ou topographique miel de forêt, miel de montagne…, ou à des critères spécifiques de qualité : miel de printemps, miel crémeux. Toutefois, cette mention complémentaire ne doit pas être de nature à induire l'acheteur en erreur sur les qualités substantielles du produit.

Pour les miels polyfloraux : miel de thym et de lavande, par exemple, la double indication florale ou végétale peut figurer en complément de la dénomination de vente à condition que les fleurs et végétaux mentionnés aient la même période de production et la même origine géographique. Si ce n'est pas le cas, le terme mélange doit apparaître clairement sur l'étiquette.

Autres dénominations : miel filtré et miel destiné à l'industrie.

Liste des ingrédients

Elle n'est pas exigée pour le miel désigné sous la dénomination miel (produit ne comportant qu'un seul ingrédient - Article R. 112-15 du code de la consommation) mais la composition des miels polyfloraux peut être signalée (miel de lavande et miel de thym par exemple).

Date de durabilité

La DLUO (date limite d'utilisation optimale) est indiquée en clair. Toutefois elle peut être annoncée par la mention : A consommer de préférence avant fin ... en indiquant le mois et l'année lorsque la durabilité est comprise entre 3 et 18 mois ou seulement l'année lorsque la durabilité est supérieure à 18 mois.

Nom ou raison sociale et adresse du fabricant ou conditionneur ou vendeur

Le code emballeur est fourni par une direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou d'une direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Indication du lot de fabrication

Elle peut être remplacée par la DLUO lorsqu'elle est exprimée en clair (jour, mois, année).

Indication du ou des pays d'origine

Exemples : Origine France, Récolté en France ou "Mélange de miels originaires de la CE" pour un miel originaire de France et de Hongrie, mélange de miels non originaires de la CE, pour un miel du Canada et d'Argentine, ou mélange de miels originaires et non originaires de la CE pour un miel d'Espagne et du Mexique.

Les diverses expressions

"miel toutes fleurs", "miel mille fleurs", "miel crémeux", "miel liquide", "miel doré" : ces expressions ne sont pas admises en tant que dénominations de vente.

Elles peuvent être utilisées seulement à titre de mentions informatives

le miel  est un produit issu de la nature : l'expression est autorisée

miel naturel, pur miel : ces expressions ne sont pas autorisées

miel de pays, miel de terroir, 100% miel : ces expressions ne sont pas autorisées

miel à la gelée royale, miel et gelée royale : ces expressions ne sont pas autorisées de même que le produit lui-même sauf à le dénommer préparation à base de miel et de gelée royale et à préciser les pourcentages respectifs dans la liste des ingrédients.

Textes applicables

Décret n°2003-587 du 30 juin 2003 pris pour l'application de l'article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne le miel Annexes I et II.

La partie réglementaire du code de la consommation et en particulier l'article R 112-9 et l'article R 112-15.

 

CQFD ! ! ! !

 

Par Moon - Publié dans : Art Culinaire-Gastronomie-Produits-Livres
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Présentation

Profil

  • Moon
  • LE BLOG DE MOON
  • Curieuse de tout
  • It's a secret...

Texte Libre

Ecrire, c'est une façon de parler sans être interrompu...

Jules Renard

Catégories

Syndication

  • Flux RSS des articles

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés